les anges de la lune Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Légendes celtiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les anges de la lune Index du Forum -> les anges de la lune -> les anges de la lune -> La Taverne -> Culture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 02:14 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques

                La  légendes du Mont Saint-Michel              
 Saint-Michel cherchant à se protéger du démon créa en ce qui n'était qu'océan une habitation titanesque,grandiose digne d'un archange que seul un saint tel que lui aurait put créer.
                Mais,malgré cet ouvrage magnifique qu'il eut créer, Saint-Michel était toujours méfiant, alors il entoura son domaine de sables mouvants plus perfide que la mer.Le diable habitait une chaumière très humble sur la côte;mais il possédait les prairies baignées d'eau salées,les belles terres grasses où poussent les récoltes lourdes,les riches vallées et les coteaux féconds de tout le pays;tandis que le saint ne régnait que sur les sables.De sorte que le démon fût riche et que Saint-Michel fût pauvre comme un gueux.  
            Après quelques années de  jeûne ,le saint s'ennuya de cet état de choses et pensa à passer un compromis avec le diable ;mais la chose n'était guère facile, le démon tenant à ses moissons.
              Il réfléchit pendant six mois; puis un matin il s'achemina vers la terre.Le démon mangeait la soupe devant sa porte quand il aperçut le saint ;aussitôt il se précipita à sa rencontre, baisa le bas de sa manche, le fit entrer et lui offrit à se rafraîchir.
             Après avoir bu une jatte de lait, saint Michel prit la parole et dit qu'il était venu proposer une bonne affaire, le diable candide et sans défiance acquiesça, Saint-Michel lui dit qu'il devrait céder toutes ses terres ,tout de suite le diable fût inquiet et voulu couper le sain dans ses paroles, Saint-Michel continua en lui disant de d'abord écouter il lui dit que en échange il ferait tout le travail sur les terres. Paresseux, le démon fût allécher par cette idée et demanda quelque surmulets que l'on pouvait pécher aux abord de la propriété du saint.Le saint accepta et ils conclurent l'affaire.Saint-Michel dit au démon qu'il ne voulait qu'il n'est à se plaindre de lui et lui dit de choisir entre la partie des récoltes qui serait sur ou celle qui serait dans la terre.Le diable choisit sans plus de réflexion la partie qui serai sur la terre.Le saint accepta et s'en retourna chez lui.
               Or ,six mois après, dans l'immense domaine du diable, on ne voyait que des carottes,des navets , des oignons, des salsifis,toutes les plantes dont les racines grasses sont bonnes et savoureuses, et dont la feuille inutile sert tout au plus à nourrir les bêtes.
                 Le diable n'eût rien et voulu rompre le contrat, traitant Saint-Michel de "malicieux".
                 Mais le saint avait pris goût à la culture; il retourna trouver le diable en assurant qu'il n'ait point pensé du tout à cela,que ce n'était guère de sa faute et que en dédommagement cette année il lui offrirait de prendre tout ce qui se trouvera sous terre.Le démon accepta.
                  Au Printemps suivant, toute l'étendu des terres de l'esprit du Mal était couverte de blés épais, d'avoines grosses comme des clochetons, de lins, de colzas magnifique,de trèfles rouges, de pois, de choux, d'artichauts, de tout ce qui s'épanouit au soleil en graines ou en fruits.
                 Le diable n'eût rien a nouveau et se fâcha tout à fait.
                  Il reprit ses prés et ses labours et resta sourds à toutes les ouvertures nouvelles de son voisin.


Voila  cette première légende s'achève ici.J'espère que ça vous aura plu
Pour la petite anecdote sur le Mont Saint-Michel:
Le mont Saint-Michel qui délimite la Bretagne et la Normandie avait toujours été à l'ouest du Couesnon c'est-à-dire du coté breton ,mais un jour  le fleuve capricieux passa de l'autre côté du mont .L'expression dit:
"Li Couesnon a fait folie Si est le Mont en Normandie" traduction:"Le Couesnon dans sa folie A mis le Mont en 
Normandie"mais:"Quand le Couesnon aura retrouvé la raison,le Mont redeviendra breton."
Cela serait extraordinaire de voir un fleuve bouger , non?
 
                 
                          
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Fév - 02:14 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Louplacco
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2010
Messages: 215
Localisation: val d oise 95
Masculin
classe: chanoine
guilde: lesangesdelalune
Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 21:10 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques

Moi j'adore et en redemande suis très friand de ces légendes
Bravo pour ton premier post bartholon
Est il possible que le fleuve change seul le temps nous le dira
Moi je tencourage à en refaire des que tu a le temps ça fait vivre notre fofo
Milles merci encore
_________________
il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse,ni de sagesse sans générosité
(Eugene Grindel )


Revenir en haut
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 21:21 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques:Korydwenn et le rouge de Kenholl

Bon aujourd'hui je vais vous présentez le conte chanté qui fait que je m'appelle Bartholon .Ceci sera une phase d'induction a notre futur voyage de l'autre côté du Mont Saint Michel c'est à dire en Bretagne[



En effet, l'histoire de Korydwen est l'histoire d'une jeune paienne ayant voulu suivre son amant a ses 15 ans sans écouter les cloches du Pardon
Si le dossier mis plus haut ne fonctionne veuilez suivre ce lien








Lors de ma prochaine légende je vous parlerai d'une légende bretonne très connu des petites créatures qui on inspiré la peur et l'émerveillement chez beaucoup je parle bien sûr des Korrigans
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Louplacco
Administrateur


Inscrit le: 22 Juin 2010
Messages: 215
Localisation: val d oise 95
Masculin
classe: chanoine
guilde: lesangesdelalune
Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 00:13 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques

Très beau post bartholon tu est vraiment doué
J'ai hâte de voir le suivant
_________________
il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse,ni de sagesse sans générosité
(Eugene Grindel )


Revenir en haut
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 17:02 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques: Les Korrigans

Dans ce nouveau post je vais vous parler comme dis précédemment des fameux Korrigans
D'abord tout le monde doit se demander: "Mais c'est quoi un korrigan".
Les korrigans sont des nains bretons vivant,bien évidemment,en Bretagne.Leur nom vient du breton korr ou korig  qui signifie "nain". Les korrigans sont noir et velus avec une grosse tête dotée de petites cornes, et coiffée d'un grand chapeau plat agrémenté d'un ruban de velours.Ils ont de petits yeux noirs et brillants , des mains prolongées de griffes de chat et des pieds recouverts de cornes de bouc.Ils portent à la ceinture une petite corne dans laquelle ils soufflent, une bourse de cuir remplie d'or, et un sac en toile renfermant des crins, des poils et une paire de ciseaux, qui se métamorphosent à volonté en rivières de pierres et joyaux de prix. C'est la raison pour laquelle les korrigans veillent sur leurs sacs de toile comme à la prunelle de leurs yeux.


Voila ce qu'est un korrigan .La prochaine fois je vous conterais des légendes dans lesquels ils sont les acteurs principaux
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 17:09 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques: Les Korrigans

Les fermiers et les korrigans (conte breton)


Il était une fois un fermier et sa femme qui s’appelaient Yann et Gaëlle.


Un jour une vieille dame frappa à la porte. Yann alla ouvrir : il fut choqué‚ car la dame avait les yeux orange et elle lui dit :


- « Puis-je entrer car j'ai très faim et je suis encore loin de chez moi. »


Yann accepta. Il la fit manger.


Le soir Yann et Gaëlle proposèrent à la vieille femme de dormir car il se faisait tard. Ils la firent dormir dans l'étable. Le lendemain en partant, elle donna à Yann une bague avec une croix dessus et une bougie. Elle dit :


- « Quand vous trouverez ce signe sur un rocher, vous y mettrez la bague et vous allumerez la bougie »


Elle s'en alla.




Alors Yann chercha pendant longtemps mais ne trouva rien.


Un jour en labourant son champ il trouva le signe sur un rocher. Il posa la bague sur le rocher et alluma la bougie. Le rocher s’ouvrit. Il vit un passage dans une grotte et beaucoup de korrigans qui dansaient autour d’un tas d’or. Il alla prévenir sa femme :


- « Prenons des sacs à patates pour les remplir d'or. »


Ils y retournèrent et remplirent leurs sacs d'or ; Mais la bougie s'usa vite et s'éteignit.


Tous les korrigans se tournèrent alors vers eux. Leur chef dit :


- « On va les attacher à un pilier, leur lancer de l'or jusqu'à ce qu'ils soient étouffés ».


Alors tous les korrigans firent ce qu'il avait demandé. L'or monta vite ; d'abord jusqu’aux


Pieds, ensuite jusqu'aux cuisses, après jusqu'au cou… Mais une korrigan aux yeux orange arriva et dit :


- « Arrêtez ! Ces gens ont hébergé une vieille femme.


- Laissons leur la vie sauve et donnons-leur deux sacs d'or, ordonna alors leur chef. »


Yann et Gaëlle repartirent avec leurs sacs. 


Voila l'un des premiers contes sur les Korrigans que je tenait à vous faire connaître




_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Jeu 22 Mar - 00:26 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques: Les Korrigans

Les Korrigans et les deux bossus
Dans un village de Haute-Bretagne vivaient deux bossus. Le premier était généreux, toujours gai et bien content de son sort. L'autre était avare, chagrin, et toujours de mauvaise humeur. Ils travaillaient tous deux ensemble dans la même échoppe de tailleur, l'un maniait le ciseau et l'aiguille en chantant et sifflant, l'autre comptant la caisse en maugréant. Le bossu toujours content aimait la musique et la danse, et courait volontiers les fest-noz, les "fêtes de nuit". Un soir qu'il revenait de l'une de ces fêtes après avoir bu un peu trop de chouchen, sorte d'hydromel typiquement breton, il entendit des voix qui chantaient une étrange rengaine. Il pensa à des noceurs attardés comme lui, et s'approcha du champs de dolmens d'où provenaient les voix. Il eut alors la surprise de découvrir des centaines de korrigans qui tournaient en rond autour des pierres levées en chantonnant le même refrain:
Lundi,mardi,mercredi.
Lundi,mardi,mercredi.
Le bossu s'écria alors:
Jeudi,vendredi,samedi.
Les korrigans poussèrent un cri de joie, et proposèrent au bossu de choisir sa récompense: la beauté ou la richesse.




Je vous laisse dans l'attente de la suite ^^




Ceci est une musique que je trouvais intéressante d'écouter en lisant cette histoire
 
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Dernière édition par Bartholon, le Dim 25 Mar - 19:59 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Isomorphisme
Modérateur


Inscrit le: 12 Juil 2010
Messages: 370
Localisation: Sur Ma Chaise
Masculin
classe: Primat
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Jeu 22 Mar - 22:13 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques

super bartholon *_* mtn je veut la suite =p

juste: prend une couleur un poil plus claire la prochaine fois ^^
_________________
On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d'un million d'années
Et toujours en été ...


Revenir en haut
MSN
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 22:33 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques: Les Korrigans

Les korrigans et les deux bossus(suite)


Comme la bosse qu'il avait le gênait et faisait fuir les filles, le bossu choisit la beauté et revint au village sans sa bosse.

    Le lendemain, il raconta son étrange aventure à l'autre bossu qui résolut à son tour à tenter sa chance auprès des nains.Il alla le soir même guetter les korrigans qui chantaient:
      Lundi,mardi,mercredi 
      Jeudi,vendredi,samedi.
      Alors il sauta au milieu du cercle en criant: 
      Dimanche!
Les korrigans le regardèrent d'un air fâché.Dimanche ne rimait  pas avec samedi, et la chanson n'était pas finie! Pourtant comme il s'agissait bien de la suite des jours de la semaine, ils lui donnèrent aussi le choix de la récompense:
-Le bossu qui est venu hier soir a choisi la beauté et a laissé la richesse. Et toi que choisis-tu?
Le second bossu s'écria sans réfléchir:
-Je veux ce que le premier bossu n'a pas voulu!
 Et dans l'instant il se vit affublé de la bosse du premier bossu!Et c'est ainsi qu'il rentra au village avec deux bosses l'une par derrière l'autre par devant
 Le bossu sans bosse étant un peu poète se dit  qu'il saurait peut-être trouver la fin de la chanson. Le soir suivant, il retourna dans la clairière aux korrigans qui chantaient:
     Lundi,mardi,mercredi
     Jeudi,vendredi,samedi...
     Mais avant qu'ils aient prononcé "dimanche", le bossu sauta au milieu de la ronde en chantant:
     Et le dimanche aussi
     Et voila la semaine est finie!
     Ce fut une explosion de joie parmi les korrigans. Cela rimait, et la chanson était terminée. L'enchantement qui pesait sur eux depuis des siècles était rompu, et ils pouvaient enfin s'arrêter de danser. Pour récompenser à nouveau leur ami, les korrigans lui offrirent , en plus de la beauté, la richesse, et aussi un plat magique qui avait le pouvoir de se remplir en permanence d'une nourriture inépuisable. Le bossu donna une grande fête au village, et tous ses amis en profitèrent.




Et voila qui clos cette légende =)
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Bartholon,
Officier
Officier


Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 29
classe: Sorcier
guilde: LesAngesDeLaLune

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 03:08 (2012)    Sujet du message: Légendes celtiques: Les Morgans de l'île de Ouessant

es Morgans
                           de l'île de Ouessant
Il y a bien longtemps vivait à Ouessant une belle jeune fille de seize ans nommé Mona Kerbili. Avec des amies de son âge, elle allait chaque jour sur la grêve pour y ramasser des coquilles, des moules et des bigorneaux, qui formaient la nourriture habituelle de sa famille. Mona, que sa beauté avait rendue fière, affirma un jour avec morgue que jamais elle n'épouserait un simple pêcheur comme ceux du village, mais pour le moins un prince ou même un seigneur, ou encore un morgan, l'un de ces êtres fabuleux de la mer à la beauté proverbiale qui vivaient alors dans de magnifiques palais sous-marins, faits d'algues et de coquillages. Aussiitôt, un vieux morgan, qui se tenait caché derrière un rocher, se jeta sur l'orgueilleuse jeune fille et l'emporta au fond de l'eau. Ses compagnes coururent jusqu'au village pour raconter la mésaventure de Mona, mais nul ne fut surpris de cet enlèvement."Mona étaitsi jolie, disait-on, qu'elle devait avoir pour père un morgan. C'est lui qui sera venu la chercher."
               En réalité, Mona avait été enlevé par le roi des morganed en personne. Son palais sous-marin était une merveille, si bien qu'aucun château de la terre ne pouvait rivaliser avec lui. Il avait également un fils unique, un prince jeun et beau qui tomba instantanément amoureux de Mona et demanda à son père de la lui laisser épouser. Mais le vieux roi lui répondit sèchement qu'il ne consentirait jamais à lui laisser pour femme une fille de la terre. Le prince, au désespoir, répondit qu'il ne se marierait jamais avec une autre femme que Mona. Mais son père le força à épouser sur l'heure une morganès, fille d'un seigneur de la cour.




A suivre...
_________________
les Arbres ,la Lune et le Soleil sont nos plus grands alliés


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:48 (2016)    Sujet du message: Légendes celtiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les anges de la lune Index du Forum -> les anges de la lune -> les anges de la lune -> La Taverne -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com